Les enjeux en termes d'enseignement

Nicole Pignier, Maître de conférences à l'Université de Limoges - CeReS

"L'applicatif CréaDona, conçu pour réaliser un travail éditorial aboutissant à des versions papier et numérique se prête tant à l'enseignement par les médias qu'à l'enseignement critique des médias."

L'enseignement par les médias

Au lieu de substituer les supports numériques aux supports traditionnels, l'applicatif permet de comparer les spécificités des uns et des autres. En phase de travail éditorial, la préparation de la version numérique se fondera sur le choix des fonctions complémentaires des images, des sons, des textes tandis que la préparation de la version papier. se fondera sur le sens des fonctions textes/images. En outre, en amont du travail éditorial, l'enseignant peut librement choisir de varier les techniques et outils d'écriture
(écritures manuscrites diverses, écritures tapées), d'illustration (encre, peinture, collage, pastel, photographie,…) et plus globalement de production d'images, de sons qui seront importés dans le logiciel.

L'enseignement critique des médias

Pour que l'élève construise une posture critique, une capacité d'analyse des médias et des supports d'écriture, de lecture, d'information en général, il lui faut acquérir une maîtrise des techniques d'information et de communication en termes de compréhension des apports et limites de chaque support matériel, logiciel mobilisé et en fonction des usages. Une maîtrise des TIC favorable à la construction des savoirs nécessite non pas des dispositifs, des projets qui substituent des supports traditionnels par les supports numériques mais qui prennent en compte en pratique, en phase d'analyse, l'héritage culturel, le lien intergénérationnel et envisage les supports numériques en complémentarité avec les supports traditionnels.

Par exemple, tandis qu'une version numérique peut donner lieu à un texte-spectacle partagé entre plusieurs écoles avec la théâtralisation ou mise en voix, avec les sons d'ambiance ou/et narratifs, différentes versions papier peuvent donner corps au texte. Imprimé en classe puis relié au sein de l'école, en cours d'arts plastiques, en continuité avec le travail d'illustration, avec des techniques et supports traditionnels, le livre prend alors le sens d'un texte-objet « fait maison ». Il passe de main en main au sein de l'école. Imprimé et relié en petit format pour chaque enfant via un imprimeur, il passe de main en main dans le cercle familial, intime. Les deux exemplaires constituent un témoignage immédiat et concret d'un projet pédagogique abouti et qui a pris corps.

La prise en compte des instructions officielles

Cet applicatif a été conçu pour des usages maîtrisés des TIC, la priorité étant donné au sens du projet pédagogique de l'enseignant et non pas au seul apprentissage technique de l'informatique, celui-ci ne constituant qu'une partie du projet. Créadona se prête au décloisonnement, au travail en équipe, à une analyse des pratiques et de fait, permet d'intégrer les compétences décrites dans les textes réglementaires définissant le B2i (Brevet informatique et internet) dans un projet global de création et de réalisation :

    • s'approprier un environnement informatique de travail ;
    • adopter une attitude responsable ;
    • créer, produire, traiter, exploiter des données ;
    • s'informer, se documenter ;
    • communiquer, échanger.

L'applicatif peut démontrer son utilité pédagogique si son usage ne se limite pas à une simple amélioration des présentations et des supports déjà présents en classe :

    • son exploitation donne le choix aux enseignants : suivre une démarche globale d'apprentissage ou en sélectionner seulement une partie,
    • son exploitation permet les démarches coopératives favorables à l'autonomie des élèves,
    • son exploitation, dans le sens de l'éducation critique aux médias, renforce le lien entre la culture numérique et traditionnelle des élèves, des enseignants voire des parents d'élèves.


7 questions de Nicoles Pignier à M. François FaucherInterview

Automne 2013, nous nous sommes rendus à la médiathèque intercommunale du Père Castor (Meuzac - Haute-Vienne) pour rencontrer et interviewer François Faucher Président de l'Association des Amis du Père Castor.

François Faucher

D’après vous, l’album est-il principalement fait pour distraire les enfants et leur donner le plaisir de lire ? - voir la vidéo

Quel est, selon vous, le rôle de l’image visuelle par rapport au texte verbal au sein d’un album ? - voir la vidéo

Comment définiriez-vous en quelques points ce qu’est une bonne histoire pour enfants ? - voir la vidéo

Comment décrivez-vous la spécificité du genre de l’album par rapport aux autres genres (roman, BD, …) ? - voir la vidéo

Pour vous, l’album sur support papier a-t-il encore toute sa place ? Quel sens donnez-vous au choix du support papier ? - voir la vidéo

Quel regard les éditions du Père Castor portent-elles sur l’enfance ? - voir la vidéo